1968 :  Gréve générale ,7millions de travailleurs en grève avec occupation des usines, reconnaissance des sections syndicales dans les entreprises, augmentation de salaires de 35% salaire minimum.

1981 :  Vote de la loi de Nationalisation (5groupes industriels + 36 banques), réduction du temps de travail à 39 heures,5eme semaine de congés payés, retraite à 60 ans, lois sur les droits des travailleurs dans l’entreprise, droit d’expression pendant le temps de travail, création des CHSCT.

1989 : Corse, 25000 fonctionnaires dans la rue, première mouture de « l’indemnité Compensatoire pour Frais de Transport » 2400 francs par an, environ 430 €. Demande de création d’un restaurant Administratif.

1992 : Création du « Restaurant Administratif » géré par la CGT Poste et Telecom.

1995 : Corse, conflit d’un mois en mai,  « indemnité Compensatrice pour frais de transport » 2eme mouture, 1070 € par an. Titularisation de 74 auxiliaires sous statut de la fonction publique. Au national,  « retraite Juppé », les cheminots, en grève reconductible, sont rejoints par la RATP, puis la Poste, France Telecom, etc… Après 1mois de Greve, le 11 décembre, A. Juppé annonce ne pas toucher à l’âge de la retraite des régimes spéciaux.

1996 : Reconnaissance Zone Urbaine Sensible pour Ajaccio et ses environs.

1997 : Corse, lutte des facteurs du Vittulo, création de 10 tournées.

1999 : Semaine de 35 heures, lutte de tous les agents de la Poste, (distribution, CRSF, Centre de Tri….) et de France Telecom en Corse, 93 jours de grève, 75 créations d’emplois sur la région.

2002 : Transformation du Restaurant Administratif en « Restaurant Inter Entreprise », autogéré démocratiquement par la CGT Poste, avec 2 gérants détachés.

2003 : Grève de la fonction publique contre la réforme du régime des retraites dite « plan Fillon », 1,13 million de personnes contre le « plan Fillon ».

2004 : Après le suicide d’un agent France Telecom de Sartène, mouvement de grève et manifestations qui aboutissent au départ de 3 directeurs.

2005 : Conflit retraites contre le projet De Villepin.

2006 : Grosse mobilisation sociale contre le « Contrat Première Embauche (CPE), disposition législative finalement abandonnée. Corse, départ du tour de corse avec l’autocollant « Non au CPE » sur les véhicules. Conflit chez les facteurs.

2007 : Corse, 2 mois de grève chez France Telecom/Orange  aboutissent à la titularisation de CDD gréviste en CDI.

2013 à ce jour : Victoire aux prud’hommes pour plus de 200 salariés de la poste Corse (2A et 2B) qui obtiennent, enfin, que leur ancienneté soit reconnue. A ce jour, certains dossiers sont encore en cours de traitement.

2014 : Corse, lutte des facteurs du Vittulo, 32 CDIsations sur la région.

 

« On ne lâche rien !…. »

 

Au travers de toutes ces luttes, la CGT a contribué à améliorer les conditions de travail du personnel. Ensemble battons-nous pour conserver nos acquis durement gagnés. Le but n’est pas de lutter les uns contre les autres mais TOUS ENSEMBLE. Battons-nous pour conserver nos acquis et nos statuts, pour vivre et travailler au pays dignement. Avec une mobilisation collective, nous sommes plus forts pour un dialogue social, digne de ce nom, et pour gagner sur nos revendications.

 

Laisser un commentaire