Reçu par la direction de l’UIC mardi 3 avril et fort d’une pétition signée massivement par le personnel, La CGT a réaffirmé l’inquiétude des salariés et sa détermination à refuser les orientations agressives de la direction sur les sujets de l’emploi et de la pérennité des activités.

il était fondamental d’ouvrir des discussions voir des négociations sur les positions tranchées de la direction dans un contexte où, pour mémoire, il est prévu pour 2018 :

  • 27 départs  rien que pour l’UI en 2018 et  aucun recrutement.
  • l’augmentation de la sous-traitance qui atteint déjà des records (jusqu’à 90% selon les zones et/ou services)
  • la suppression d’activité interne comme le GP sur plusieurs antennes et à terme, sur toute la Région.

Sur les recrutements nous avons, entre autre, insisté sur l’embauche des apprentis à la fin de leur contrat ou stage si, bien sûr, ils ont donné satisfaction. Plus généralement, nous proposons un accord local de garantie d’embauche  comme cela se fait dans d’autres grandes entreprises (EDF, SNCF, la Poste etc.)

Concernant la sous-traitance, nous avons avec des exemples démontrés les dangers et conséquences de ne pas conserver la maitrise de notre réseau et de nos activités. Il est inadmissible que nos techniciens Grand public, entreprise et RS voient leurs charges de travail diminuées  au profit de la sous-traitance.

De la même manière, la suppression de la présence de techniciens Orange sur des secteurs en développement constant comme le VALINCO-SARTENAIS ou la BALAGNE   serait très préjudiciable avec des conséquences  impactant gravement l’image de marque d’ORANGE chez le grand public mais aussi les entreprises et les collectivités.

Contrairement à l’audience de février ou les orientations n’étaient pas « négociables » il semble que la posture de la direction soit quelque peu différente puisque celle-ci, après avoir écouté nos analyses et arguments s’est engagée à prendre plus de temps pour revoir en détail les orientations de l’UI CORSE et nous a annoncé avoir également ouvert une réflexion concernant la possibilité de recrutements sur l’UI pour cette année.

Stratégie visant à gagner du temps ou réelle petite ouverture ?

Restons vigilant afin de démonter si besoin qu’il  s’agit de bien plus qu’un simple agacement mais d’un véritable mécontentement grandissant du personnel.

    Le rappel est fait que nationalement la Direction a pour but de passer de 500 métiers à 150 !

TOUS ENSEMBLE POUR LE TECHNIQUE ET LES ACTIVITEES D’ORANGE EN CORSE

 

pdf

Laisser un commentaire