ANNONCES DE LA POSTE,

SUR LE FOND TOUT RESTE A FAIRE !!

Les mesures décidées en haut lieu ont été communiquées aux organisations syndicales les 19 et 20 juillet 2021.

Cela révèle une fois de plus les conditions du dialogue social à la Poste et augure mal des prochaines relations sociales, alors que la Direction n’a de cesse de parler de co-construction (avec qui ?).

Les annonces faites par la direction de la Poste sont éloignées des réelles attentes des postières et des postiers en matière d’emploi ou de conditions de travail. En effet, même si elle reconnaît une dégradation des conditions de travail, la direction de la Poste n’en tient pas suffisamment compte, elle n’a toujours pas pris la mesure de l’urgence sociale et économique dans cette période (rien sur les salaires et le pouvoir d’achat !!).

C’est faire peu de cas des exigences portées par les postières et les postiers dans leurs luttes et des attentes exprimées à plusieurs reprises, par les usagers et les élus pour le développement du service public postal :

Améliorer la Qualité de Service en rallongeant les délais en J+3 n’est pas ce qu’ils escomptaient !!

Ce projet semble animé par la seule rentabilité financière au service des seuls actionnaires, via une coupe budgétaire dans la masse salariale.

Il est urgent de remettre en cause ce modèle économique, c’est pourquoi la CGT, 1ère organisation syndicale à la Poste de Corse, réaffirme son exigence d’ouverture de véritables négociations sur plusieurs chantiers liés au Schéma Directeur Territorial :

  1. Organisation-contenu, finalité et conditions de travail :

Pérennisation de l’intégralité de l’activité facteur et services arrières …

Maintien du J+2, les usagers de Corse doivent bénéficier des mêmes droits que sur l’ensemble du territoire national

Aucune externalisation d’activité, tous les produits colis/courrier doivent être traités par les postières et postiers en Corse

2. Emplois

3. Salaires, pouvoir d’achat, social d’entreprise

La CGT FAPT de Corse du Sud appelle les postières et les postiers dans chaque service à exiger le maintien des emplois nécessaires à l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail et pour répondre aux besoins de service public postal de la population en termes de qualité de service.

Laisser un commentaire