2018 sera-t-elle l’année du glissement vers l’anéantissement de la DT ou l’année de la révolte ?

La Direction le sait, la CGT aussi : Un large rassemblement du personnel sur des revendications communes peut provoquer des avancées sociales importantes. La nouvelle réorganisation de la DT pourrait en être la démonstration.

Tandis que les Directeurs usent d’artifices pour diviser le personnel, la CGT travaille au rassemblement. Faire croire que seuls les managers et les cadres supérieurs sont concernés par la nouvelle réorganisation n’est pas exacte. Encadrants techniques Indus, techniciens et agents techniques sont également impactés.

Par un effet de ruissellement dû aux suppressions massives d’emplois (105), de fonctions (9) et de niveaux hiérarchiques (3), tous les postiers de la DT seront touchés par la nouvelle réorganisation. La Direction a tout intérêt à diviser le personnel pour ne lâcher que des miettes et mener à terme son projet de réorganisation.

Mais au-delà du 1er juillet 2018, La Poste a-t-elle une vision de la DT de demain ?

Une fois qu’elle aura supprimé 105 emplois chez les cadres et autant chez les techniciens, que compte-elle faire de nos activités ? Les privatiser comme ce qui se fait actuellement en territoire. Qu’il soit de nature industriel ou de support, notre métier est vendu à des entreprises de maintenance. Le passage à la sous-traitance devient une banalité. Valence, Dijon, Strasbourg et de nouveau Valence voient leurs activités passer au privé. De nombreuses teams, mais aussi de nombreux services, sont dans la souffrance en raison du manque d’effectif. Bon nombre ne doivent leur survie qu’à l’emploi d’agents intérimaires et parfois à l’exploitation des alternants ou apprentis.

La situation est grave et l’avenir est sombre. Pour autant ni la fatalité ni le désespoir ne doit envahir les esprits. Les solutions sont à portée de mains. Jamais La Poste n’a eu autant besoin de technologie. La technique, c’est l’avenir du groupe. Notre métier est reconnu, il est indispensable à l’indépendance de La Poste. Il doit évoluer pour se développer et non pas se vendre.

Pendant longtemps le personnel de la DT est resté silencieux, aujourd’hui il doit se faire entendre, l’avenir de nos emplois en dépend. L’action doit mûrir dans les esprits mais dès à présent préparons-nous à la mobilisation.

Il n’existe pas de victoire sans lutte. Rassemblons-nous pour passer une excellente année 2018

La CGT souhaite à tous les postiers de la DT
Santé, Bonheur et succès dans ses luttes.

Laisser un commentaire